Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
uneviedeturfiste.overblog.com

Petit turfiste qui aime se faire peur.

En 2012, les Français ont misé 2,2 tonnes d'or, c'est pas raisonnable !

Publié le 14 Janvier 2013

Selon une enquête de l'AFP, que j'ai pu lire, le Français ont sensiblement freiné en 2012 la croissance de leurs dépenses aux jeux d'argent. Relativisons : nous avons quand même misé chaque jour au Loto, dans les casinos et les hippodromes ou derrière notre écran la somme record de 89 millions d'euros. "Cette somme - équivalent à 2,2 tonnes d'or - a quasiment doublé en dix ans, les dépenses quotidiennes des Français passant de 47,5 à 89 millions d'euros". Seul nuage dans ce ciel bleu pour les escrocs, pardon, les garants de filière hippiques et le bookmaker de l'Etat, "les Français ont misé en 2012 un total de 32,5 milliards d'euros, soit une hausse de 2,8% par rapport à 2011 (31,6 milliards). La hausse avait été de 16,8% entre 2010 et 2011". Donc, on joue plus mais la progression ralentit. En temps de crise, c'est quand même un petit exploit. Un sociologue explique : "le jeu d'argent reste une soupape de décompression". Merci à lui. Je préfère l'explication de mon sociologue préféré dont les bureaux se situent au bar-tabac de la République à Clichy : "Un peuple qui n'a plus que la Française des Jeux pour monter dans l'ascenseur social est un peuple en détresse". La preuve, rappelle l'AFP : "Dans une récente enquête de Médiascopie, les Français, interrogées sur leurs "fiertés nationales" pour 2012, mettaient au même rang le gain faramineux de 169 millions d'euros d'un Français à Euro Millions et les cinq Oscars obtenus par le film français "The Artist". Pour moi, une seule vraie bonne nouvelle : "l'année 2012 a confirmé que les jeux en ligne sont loin d'être le pays de Cocagne rêvé avant l'ouverture du marché en juin 2010". Comme le dit notre sociologue, le vrai, celui du bistrot de la République, "au bistrot, celui qui gagne offre un verre à celui qui perd". Les sociologues de salon appellent cela " cultiver le lien social". Par rapport à Twitter ou Facebook, c'est quand même un très très gros plus.

En 2012, les Français ont misé 2,2 tonnes d'or, c'est pas raisonnable !
Commenter cet article