Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
uneviedeturfiste.overblog.com

Petit turfiste qui aime se faire peur.

Grâce à un juge toulousain, je vais pouvoir me substituer au PMU

Publié le 19 Janvier 2013

Le poker n’est pas un jeu de hasard. C’est ce que, dans son immense sagesse, vient de décider un juge toulousain. Si cet arrêt ne devait pas être cassé, les conséquences seraient étonnantes. Une « révolution » réagit même la Fédération française des joueurs de poker. Et, oui, il y a une Fédération des joueurs de poker. Qu’est qu’il faut comprendre ? Comme le poker n’est pas un jeu de hasard - 30% pour la chance selon des calculs savants - le monopole des sites en ligne et des casinos, qui ont une licence, va être pulverisé. Je peux, par exemple, monter une petite société, louer une salle à Garches et organiser des parties. Autre conséquence, plus fâcheuse : les gains seront fiscalisés. L’administration fiscale, toujours en avance sur les décisions de justice, impose d’ailleurs déjà les joueurs qui tirent des revenus réguliers en jouant aux cartes. Je suppose que ce même juge pourrait considérer que le courses ne relèvent pas du hasard. Ce n’est pas que pour boire des coups avec ses copains que le turfiste fait le « papier ». Alors, dans ma salle, Equidia tournera en boucle. Je fixerai mes cotes et on ne pourra jouer que gagnant. Un peu comme un bistrot qui ne se contente que d’un plat du jour à sa carte. A propos, je vous conseiller d’aller déjeuner un jour, à Paris, Porte Maillot, au Relais de Venise. Ils ne servent que de l’entrecôte et c’est une merveille. Et, comme les courses ne relèvent en rien du hasard, je vous conseille le 17 dans la course du Quinté. Le samedi, c’est Bazire. 

Commenter cet article