Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
uneviedeturfiste.overblog.com

Petit turfiste qui aime se faire peur.

Grace au PMU, je tutoie mon pompiste

Publié le 26 Avril 2013

A Garches, il n'existe pas de bistrots où l'on puisse jouer au PMU. Seule solution pour le turfiste garchois, qui ne veut pas faire trop de kilomètres, ouvrir un compte sur Internet. Ce que j'ai fait. Mais, comme j'aime mettre le nez dehors, j'ai été heureux de constater que le PMU avait fait un effort. Il a installé une machine dans une station BP. Alors, quand je m'y arrête, je joue. C'est dans cette romantique boutique que j'ai joué Timoko pour essayer de rembourser mon plein. J'ai d'ailleurs toujours mon ticket. Dans ces relais PMU, on accepte votre argent mais on ne paie pas vos gains. Un modèle économique intéressant. Tant qu'à y trainer, je me suis aussi mis à faire les courses, les vraies. On y trouve Paris Turf, des Pasta Box, du coca light, du pinard et du dentifrice. Ce n'est pas donné mais pas moins cher que les grandes surfaces de cette banlieue chic, à l'exception du Leclerc de Rueil. A force de me voir, le pompiste, qui n'est pourtant pas turfiste, me tutoie et m'aide à doubler mes sacs pour que je puisse partir sereinement. Comme quoi, même une machine installée dans une superette d'une station essence, peut permettre de créer du lien. Au passage, merci à Timoko, cette semaine, je roule gratos.

Grace au PMU, je tutoie mon pompiste
Commenter cet article