Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
uneviedeturfiste.overblog.com

Petit turfiste qui aime se faire peur.

Les menaces qui pèsent sur le PMU ? : "la population dans les bars vieillit"

Publié le 11 Janvier 2013

Comme je fatigue, à force de perdre, je n'ai pas le courage d''écrire. Donc, je pille et je vous livre leanalyse d'un journaliste des Echos, David Barroux, qui met en exergue les points faibles du PMU. Retrouvez, en lien, les pronostics de Kevin.

"La première faille est réglementaire. L’Autorité de la Concurrence pourrait finir par lui mettre des bâtons dans les roues car il est trop dominant dans les paris hippiques. La deuxième faiblesse c’est paradoxalement l’atout d’aujourd’hui. A l’heure actuelle l’essentiel du chiffre d’affaires est fait dans les bars PMU. Mais la population dans les bars vieillit et les bars sont moins porteurs. On ne peut plus y fumer et la mode dans beaucoup d’endroits, ce sont des bars branchés ou on boit des cocktail, pas où on joue aux courses.

La dernière faiblesse enfin, est liée à ses statuts. Le PMU ça n’est pas une entreprise comme les autres. C’est un GIE à but non lucratif, une sorte d’association qui regroupe les intérêts du monde du cheval. Les près de 900 millions d’euros gagnés via les paris en 2011 ont ainsi financé la filière. Mais du coup, l’entreprise n’est pas cotée en Bourse et ça limite sa capacité à faire des acquisitions. Et puis les administrateurs et les ministères de tutelle, n’ont pas forcément envie de prendre trop de risques. Si demain, il y a des opportunités à l’international ou des cibles de croissance externe en France. Pas sur que le PMU pourrait faire de vrais paris. C’est un peu paradoxal, non ? "

Commenter cet article