Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
uneviedeturfiste.overblog.com

Petit turfiste qui aime se faire peur.

Les PMU City ? Ils peuvent toujours m'attendre !

Publié le 10 Avril 2013

Pas bien loin des Buttes Chaumont, à Paris, on trouve un café courses où le PMU ne viendra sans doute jamais tourner un spot publicitaire. Comme j'ai un peu de temps à tuer avant un rendez-vous, je me faufile entre les parieurs pour rejoindre le guichet. Je joue au hasard sur une course qui s'apprête à partir. Il y longtemps que je n'avais pas parié en m'adressant à quelqu'un : "L'as gagnant, quatre euros". Ca m'a rappelé le bon vieux temps. Il est un peu plus de midi, je m'autorise un verre de blanc. Le patron s'en prend à un client qui lui demande un verre d'eau : "Et ce n'est pas Emmaus ici, il y a pas écrit l'armée du salut". Il lui sert quand même son verre mais "c'est la dernière fois". Dans ce lieu, où pas une femme ne s'aventure - à l'exception du guichetier qui est une guichetière - on tape le carton et on s'engueule fort : "Plus jamais je ne joue à la belotte avec toi", hurle un homme, qui se lève précipitamment de son siège, très très en colère contre son partenaire. Au bar, mon voisin, employé de la voirie de Paris - il est en tenue de travail - a visiblement quelques difficultés avec sa responsable : "C'est pas une gonzesse de 33 ans qui va m'apprendre ce que je dois faire". Je suis immédiatement d'accord avec lui et je fonce vers l'écran de télévision. Ca galope, je ne sais même pas où. Mon cheval est parti à la cote de 23 contre un et c'était mérité. J'ai une vraie faculté à m'adapter à ce genre d'ambiance. Ce n'est pas toujours très "politiquement correct". Je comprends donc pourquoi l'opérateur hippique travaille à implanter dans les grandes villes de France des PMU City qui "offrent une qualité de service permettant aux parieurs de jouer dans de bonnes conditions". Je n'y mettrai pas les pieds. Quitte à perdre, autant se marrer dans un bon vieux bar PMU.

Les PMU City ? Ils peuvent toujours m'attendre !
Commenter cet article

medical billing and coding 14/04/2014 13:55

Hey it is really good to see such articles are now being included here; " "L'as gagnant, quatre euros". Ca m'a rappelé le bon vieux temps. Il est un peu plus de midi, je m'autorise un verre de blanc. Le patron s'en prend à un client qui lui demande un verre d'eau :" thanks for the post. wonderful indeed.