Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
uneviedeturfiste.overblog.com

Petit turfiste qui aime se faire peur.

Aujourd’hui, le handicapeur va pleurer à chaudes larmes

Publié le 26 Décembre 2012

Je me demande si je ne me suis pas fait démasquer. Pour Noël, on m’a offert deux livres. Le "dictionnaire amoureux du cheval", signé Homeric, "le poète des hippodromes" et "Tout seul", l’autobiographie de Raymond Domenech qui raconte qu'un de ses joueurs réclamait de pouvoir remplir gratuitement son caddy chez Carrefour puisque le grand distributeur était sponsor de l'équipe de France. Homeric ne devait pas être le dernier de la classe en français, c’est un vrai plaisir de picorer ici et là quelques phrases dans ce dictionnaire où l’on retrouve pèle mêle, Christophe Soumillon, "un battant, un assoiffé d’exploits", André Fabre, "le meilleur entraîneur de tous les temps" ou encore Ourasi dont les victoires "permettaient juste au parieur qui le jouait gagnant d’être remboursé de son pari". Pour en venir au Quinté du jour, dans ce dictionnaire, à H comme handicap, Homeric nous dit : "Lorsqu’une arrivée voit l’ensemble des partants finir tous ensemble dans un mouchoir de poche, les handicapeurs sont heureux comme des gosses". Donc, aujourd’hui, je leur souhaite bien du malheur et j’espère que les gros poids de la course, Discover du Bourg et Brasilien, l’emporteront avec quelques longueurs d’avance.

F comme Fracture(s)
"C'est le drame le plus insupportable, le plus cruel et injuste. Imaginons-nous cisailler les ailes d'un oiseau, les nageoires d'un poisson, brûler les mains, les baisers, le visage des amants délicieux? Le nombre de pur-sang, ces oiseaux de haute altitude aux membres de cristal dont j'ai vu les jours se clore de cette façon, est trop important".

Aujourd’hui, le handicapeur va pleurer à chaudes larmes
Commenter cet article