Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
uneviedeturfiste.overblog.com

Petit turfiste qui aime se faire peur.

C'est l'heure du Japon

Publié le 6 Octobre 2012

C'est le grand jour. L'Arc de Triomphe. Le championnat du monde des pur-sang. Pour moi, parieur, c'est un événement comme un autre. Les chevaux auront des cotes, il y a aura un gagnant, et, comme tous les jours, j'espère qu'il figurera sur mon ticket. J'aurai aimé jeter mon dévolu sur Saonois car c'est la belle histoire du moment. Et, comme tout le monde, j'aime bien les contes de fée. Son propriétaire est un boulanger. Il a refusé de le vendre à l'élite du galop. Normalement, un boulanger, ça ne s'aventure pas à l'ouest de Paris. Pour lui, il y a le trot, c'est à l'est, c'est à Vincennes. Le terrain de jeux des taiseux, originaires de la Sarthe ou de la Mayenne. Pourtant, il sera bien là, dans les tribunes, probablement en tenue de gala. "Le cheval du boulanger qui défie les princes" va-t-il l'emporter ? Je ne le crois pas. C'et Orfèvre qui va écoeurer les champions. Déjà, Soumillon me doit une revanche. Hier, samedi, avec Rocky Roulette, il a écoeuré ses preneurs. Il n'a pas existé. Il s'est fait manger par Maxime Guyon qui, de victoire en victoire, commence à lui faire de l'ombre. Là, il n'a pas le droit de décevoir. Orfèvre est en effet japonais. 8000 de ses compatriotes ont fait le déplacement pour l'encourager. Ce qui est quand même énorme si on prend comme référence le temps de vol entre Paris et Tokyo. Surtout, jamais un cheval japonais n'a été foutu de gagner l'Arc de Triomphe, malgré de nombreuses tentatives. C'est humiliant. C'est pour cela que les Japonais sont allés chercher Soumillon qui connait Longchamp comme sa poche. Ils ont eu raison. C'est du tout cuit.

C'est l'heure du Japon
Commenter cet article